La double compilation Freaksville spéciale musique electro.

Pretorus sorel jr, chairman de Freaksville records Insterstellar

Planquez les guitares et brûlez les mediators, Freaksville goes electronic ! Histoire de prouver que l’un des labels belges les plus barrés des 20 dernières années ne fait pas que dans le rock, ses directeurs en blouse blanche ont eu la (bonne) idée de déplacer les studios non loin de Chernobyl pour accoucher d’un enfant mutant à 23 bras, soit le nombre de chansons présentes sur cette compilation extralarge revisitant le répertoire Freaksville. 

Au programme, une ouverture robotique par l’une des signatures les plus étranges du label (Brian Carney aka Android 80, cousin mutant de Kraftwerk et des Residents) pour un titre faisant l’apologie des drogues – synthétiques, évidemment. Le tout enchainé avec une déclaration à la très Johncarpenteresque Charleroi futuriste, sous la main des Loved Drones. Les amateurs de chipset auront tout au long de ce voyage étrange le luxe de rencontrer le culte Jean-Jacques Perrey (Chronophonie), le rappeur de Starflam embarqué sur une autoroute martienne (King Lee) ou encore le patron himself (Benjamin Schoos), jamais en reste quand il s’agit de dégainer les synthés (The Last Ninja). 

L’ensemble des titres de la compilation électronique est évidemment à classer dans la catégorie deviant pop, et tous sont extraits des dizaines d’albums publiés par Freaksville depuis sa création en 2006. Regroupés ensemble, tels des satellites tournant bizarrement autour d’une étoile carrée, ils donnent un aperçu de la liberté artistique qui règne à Liège, QG d’un label cosmopolite où les musiciens les plus étranges (mention à l’Anglais Phil MFU et ses mélodies de Space Library) trouvent une maison d’accueil. Quant à vous, voici la crème idéale pour vous filer des boutons qui clignotent plein la gueule, afin de sonner moderne en toute circonstance. 

Telex est mort ? Vive Freaksville !


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *