Trois ans après le très acclamé Binman of Love (Freaksville, 2015), Alex Gavaghan, guitariste au sein de la formation garage-blues de Liverpool The Cubical, est revenu avec son nouvel album solo et il propose maintenant une version live sur Youtube enregistré en France cet été .

Wool Behaviour a été enregistré avec The Boss Jockeys, en conditions live, entre les murs du pub The Caledonia, haut lieu de la musique live à Liverpool, où les musiciens ont l’habitude de donner des prestations effrénées. 

Les dix titres ont été enregistrés par un après-midi alcoolisé, dans le local de répétition situé au-dessus du pub.

J’aime le son de la batterie dans cette pièce très Motown, explique Alex Gavaghan, donc j’ai pensé qu’on pourrait créer une belle ambiance autour de ça. Nous avons enregistré les titres en live sur 8 pistes, voix, instruments, etc. J’ai gardé toutes les prises originales et j’ai ajouté des overdubs par dessus pour renforcer le son. C’est brut, l’énergie du groupe se fait vraiment ressentir et les performances sont super !

Le résultat : un album rock n’ roll sixties, débordant de mélodies et d’harmonies pétillantes, avec un côté rugueux –  C’est un album audacieux affirme Alex.

Alex Gavaghan en interview aux locaux Freaksville à Bruxelles.

En effet, en 28 minutes et sur des morceaux tels que Black & White Dress,Give Your Love To Me et I Couldn’ t Keep My Big Mouth Shut, Alex Gavaghan et son groupe (Steven Rawlinson – basse, Mark Percy – batterie, Michel Assier-Andrieu – guitare et Simon James – sax) dessinent un son uniqueentre mersey side, rétro pop et rock garage anglais.

L’intensité ne diminue vraiment que sur le succulent No-one In My Heart (No-one on My Mind) avant de reprendre de plus belle sur La La La Lucy et Flemish Girl.

L’attirance d’Alex Gavaghan pour les sonorités 50’s et 60’s (il a récemment composé et réalisé le nouvel album de la jeune belge Mademoiselle Nineteen) est une fois de plus évidente sur Wool Behavior.

Buddy Holly, The Drifters, Spector, Bacharach, The Beatles, The Kinks, Them … toutes ces influences se retrouvent dans l’album qui ne se limite pas uniquement aux inspirations sixties. Sur Colour in The Morning, toutes les guitares Pistols résonnent entourées de refrains aux chœurs singuliers, tandis que Over The Overflow, nous emmène quelque part entre Exile on Main Street des Stones, T-Rex et The La’s.

Alex Gavaghan and The Boss Jockeys live at BIM Festival, Vallabrix, France
Friday 19th July, 2019
Alex Gavaghan – Guitar / vocals
Mark Percy – Drums / backing vocals
Juan Sinovas – Guitar / backing vocals
Steven Rawlinson – Bass / backing vocals
Recorded by Michel Assier-Andrieu
Pic by Alex Amorós’

Ce mois de novembre 2019, Alex et ses Boss Jockeys proposent de revivre sur Youtube l’incroyable concert qu’ils ont donné le 19 juillet dernier au BIM Festival en France.

Bref, du bon rock n’ roll à l’ancienne du début à la fin !

Alex Gavaghan est sur Facebook Bandcamp et Youtube


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *