RUDY LÉONET est un animateur/producteur de radio et de télévision basé en Belgique. Il est également auteur et écrivain et a traversé les années 80 et 90 en tant que journaliste rock. Il est bien connu des amateurs depuis le début des années 90 avec son groupe culte ironique-doux-amer La Variété signé sur Rosebud, le label berceau de Katerine, qu’Etienne Daho a rangé dans son Juke-Box idéal aux côtés de Air et Jean-François Coen et dont Jean-Louis Murat a enregistré une reprise de « Dans ma nature ». Aujourd’hui, avec son album « HOME », son travail solo s’inscrit dans la ligne et dans l’héritage de la musique électronique belge, tantôt mélancolique, tantôt dansable, spécialité nationale aussi connue que les gaufres et le chocolat.

Après avoir publié deux premiers EP (DOT. et THE KITCHEN) coup sur coup cet été sur le label Freaksville Records, Rudy Léonet dévoile « HOME », un album composé de 12 nouveaux titres d’une musique électronique instrumentale. Créé à la maison avec un Mac, un casque audio « de bonne qualité » et un clavier Korg MicroXL que Marc Morgan, l’ami de toujours, avait offert à la fille de Rudy quelques mois avant sa disparition. « A un moment donné, il faut céder à ses envies et c’était le bon moment dans un esprit maintenant ou jamais« , explique en clin d’œil cette figure incontournable du monde des médias. « Cela faisait longtemps que je souhaitais enregistrer de la musique électronique dans un style radical. J’ai commencé à travailler chez moi en novembre 2019 en partant d’une page blanche. L’idée initiale était de relever un challenge personnel sans pression ni contrainte. Je me suis davantage laissé guider par les climats, les ambiances et les beats que par la quête intimidante de mélodies pops mais sans pour autant les ranger au vestiaire parce que c’est de là que je viens. Je me sens davantage comme un musicien producteur que comme un instrumentiste. Il n’y a aucune recherche de performance en temps réel. »

Loin de la pression de l’industrie ou d’une stratégie marketing, «  HOME » est un album résolument indie conçu par un passionné qui a patiemment appris à maîtriser les outils d’aujourd’hui tout en assumant ses influences musicales. « Mes Beatles, c’est Kratwerk ! Encore aujourd’hui, les albums de Cabaret Voltaire, les premiers Human League, Heaven 17, ceux de D.A.F., de John Foxx, du label Mute restent mes refuges. Des musiques d’anciens punks qui découvraient les machines et se les appropriaient d’une manière personnelle et non conventionnelle. C’est dans cet esprit DIY que je conçois mon travail ».

Des clips, également conçus par Rudy, viennent souligner le trait de ses compositions qui s’inscrivent, de manière inconsciente mais pourtant bien assumée, dans une scène électro belge où l’on croise André Brasseur, Telex, Front 242, la new-beat, SoldOut, voire Soulwax. Avec en filigrane ce mélange subtil de surréalisme, de détachement, de mélancolie et de singularité.

Home est disponible en vinyle, cassette et digitale ici.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *