Juan d’Oultremont est de retour avec « Avant l’incident » avec son quatrième album studio de pop mutante, le premier en 8 ans ! 

Ce n’est pas à un vieux singe qu’on apprend à faire ce genre de musique ! Fidèle à un postulat qu’il s’est fait tatouer adolescent sur l’avant-bras, «apparaître là où on ne vous attend pas » Juan d’Oultremont enfonce le clou dans la chaussure de la pop d’Après, avec « Avant l’incident » un album imparable. Un tir cadré comme on dit au foot.

Sous la houlette de Bejamin Schoos qui pour ce quatrième album est à nouveau à la commande, il a rassemblé un nombre d’invités qui donne le vertige. Rudy Léonet, Gaël Swann, David (Sharko) et Rico Belmonte pour la bande son. Jacques Duvall pour le sexe et les mots croisés. Charlotte Dekoker, Sophie Galet, Claire Wilcock, Brian Carney pour le sous-titrage vocale. Sabino Orsini, Christophe Loerke, Gilles Martin aux manettes. Et Levgueni Dragounov pour les armes de poing… Sans oublier pour les onze clips produits à ce jour, une bande de filles monstrueusement douées, Olivia Deprez, Clara Thomine, Séraphine d’Oultremont et Laura Tinard. 

Au-delà de son titre inquiétant, « Avant l’incident », tout ce beau monde semble s’être mis sur son trente et un pour assurer à ces onze morceaux une élégance martienne. Electro pop mais pas seulement, les chansons de Juan d’Oultremont se déroulent sur un tempo électrique, avec ce phrasé improbable qui est devenu son corpbusiness et des textes sombres, drôles et millimétrés. Si Daniel Johnston avait trusté la place de Byrne chez les têtes parlantes, ce ressemblerait sans doute à ça.

Streaming :https://freaksville.lnk.to/avantincidentalbum
Vinyl & Download: https://juandoultremont.bandcamp.com/album/avant-lincident


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *