Turquoise signe un retour estival avec Lumio, single 2 titres qui n’est pourtant aucunement inspiré par la saison chaude. C’est dans l’introspection et le questionnement personnel que le quatuor bruxellois est allé tremper sa plume.

Lumio par François Brétéché

Sans basculer dans le pamphlet révolutionnaire, les morceaux « Le bruit » et « Lumio » racontent la nécessité de s’écouter et de s’affirmer face à l’hostilité de son environnement. Dans « Le bruit », le propos est soutenu par une rythmique solide et des guitares incisives, empruntés à l’urgence du post-punk. Dans « Lumio », l’univers onirique et vaporeux puise plutôt sa source dans un registre shoegaze. Les deux titres, chantés en français, partagent pourtant le même tronc commun : des mélodies fortes et mélancoliques appuyées par un déluge d’effets dense et maîtrisé, teinté de sons froids et parfois chaotiques, qui ne cessent pourtant jamais de tendre vers la lumière.

La réalisation de ce single n’aurait pas été possible sans l’intervention du producteur liégeois Yannick Lemoine – habitué à prendre les commandes chez Turquoise – ainsi que de celle de l’illustrateur français François Brétéché, qui a traduit en image la substance même des deux titres.

Le 15 juillet au Freakspop Festival #10 à Angers (France)
Le 22 juillet au Francofolies de Spa (Belgique)


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *